Développement de la ligne – LEB

Développement de la ligne

Le long de la ligne, des travaux se déroulent régulièrement pour améliorer le confort des client.e.s et garantir la sécurité de l’infrastructure. Ils permettent le développement de nouvelles offres et la transformation du LEB en un véritable RER vaudois. Opération ponctuelle sur un passage à niveau, réaménagement d’une gare ou construction d’un tunnel : découvrez comment le LEB se transforme.

Gare de Bercher

En cours

Equipée d’un nouveau quai dès 2019, la gare de Bercher continue sa mue. À l’été 2021, les nouvelles installations de sécurité seront mises en service. Celles de la gare de Fey également. 

Le tunnel du LEB

En cours

Un chantier titanesque se déroule depuis 2017 sous l’Avenue d’Echallens (Lausanne). Pour faire passer le train en sous-terrain, les tl et leurs partenaires creusent un tunnel de 1.7 km entre Chauderon et Union-Prilly.

Gare de Jouxtens-Mézery

2023

En amont de l’agglomération lausannoise, cette gare chargera de visage après plusieurs types de travaux. Les premières opérations débuteront en 2023. Deux quais latéraux équipés de nouveaux abris voyageurs et l’adaptation du passage inférieur existant permettront aux client·e·s de voyager plus confortablement.

Rénovation de la gare de Bercher

Calendrier

2019 – construction d’un nouveau quai et réaménagement du bâtiment de la gare
2020 – construction de deux nouvelles voies et premières opérations sur des installations de sécurité (signaux, aiguillages, …)
2021 – raccordement et mise en service des nouveaux systèmes

Financement

Infrastructure : 6 millions financés par la Confédération
Installation de sécurité : 2.5 millions, financés par la Confédération

Rénovation de la gare de Jouxtens-Mézery

Calendrier

2021 – Dépôt de la demande de procédure d’approbation des plans (PAP) et mise à l’enquête publique.
Début 2023 – Début des travaux : réfection de la gare ; création de deux quais latéraux rehaussés selon les normes LHand ; adaptation du passage sous-voies existant pour piétons, raccordé au tunnel existant sous la route cantonale. Remplacement des installations de sécurité.
Fin 2024 – fin des travaux

Financement

Infrastructure : 14.5 millions financés par la Confédération
Installation de sécurité : 2.5 millions, financés par la Confédération